A LA UNEMEDIASTELE

Quatre groupes médias veulent chacun créer une chaîne TNT suite au renouvellement des fréquences

292
Quatre groupes médias veulent chacun créer une chaîne TNT suite au renouvellement des fréquences

Le renouvellement par l’Arcom de plusieurs chaînes de la TNT (voir l’article ici) donne des idées à certains groupes jusqu’ici absent du PAF (pour 2 d’entre eux). Bizarrement, Xavier Niel, reçu par la commission d’enquête sur l’attribution des canaux TNT, n’a pas envie de retenter sa chance après son échec avec La Six. Mais 4 autres groupes sont intéressés et l’ont tous fait savoir ce mercredi 15 mai.

L’appel à candidatures pour la remise en jeu de 15 fréquences télé pour 2025 a réservé des surprises ce mercredi. Parmi les candidats figurent le milliardaire tchèque Daniel Křetínský (qui s’apprête à vendre l’hebdomadaire Marianne) mais aussi Alain Weill (fondateur de BFMTV en 2005 et propriétaire de l’hebdomadaire L’Express) ainsi que le groupe Ouest-France et enfin la chaîne liée à la gauche radicale et anciennement rattachée au parti LFI, « Le Media« .

Lancé fin février par l’Arcom, le régulateur de l’audiovisuel, l’appel à candidatures a pris fin ce mercredi 15 mai 2024 et tous les dossiers ont été déposés. Cette consultation concerne les fréquences de la télévision numérique terrestre actuellement utilisées par de nombreuses chaînes TNT (gratuites et payantes).

L’Arcom va donc examiner la recevabilité des dossiers. La liste des candidats retenus ne sera pas dévoilée avant plusieurs jours. L’institution qui a remplacé le CSA communiquera son choix final vers la fin du mois de juillet, après avoir procéder aux auditions de chaque candidat.

Si le projet d’Alain Weill de lancer L’Express TV était connu depuis de nombreux mois, trois autres acteurs des médias ont créé la surprise ce 15 mai. Notamment la chaîne Le Média, très peu visible (quelques fréquences chez certains opérateurs et sa WebTV). Se posera alors la question de la pluralité des médias. Après avoir reproché à CNEWS d’être une chaîne d’opinion, on peut difficilement imaginer une chaîne politique prétendre à un canal TNT.

L’autre surprise est celle de la candidature de Daniel Křetínský, le milliardaire tchèque possède 5% du groupe TF1, CMI France et ses nombreux titres de presse ainsi que d’autres actifs (dont sa participation dans Casino).

Ouest-France, premier quotidien de France est également candidat à la création de chaine sur la TNT et a publié un communiqué de presse (à lire en fin d’article).

L’Express TV, mené par Alain Weill et le Groupe L’Express, offrirait trois heures de direct par jour, comprenant un talk-show d’info-divertissement de 2 heures en prime time, présenté par une célébrité du PAF. Mais aussi une émission d’interview, des programmes sur l’histoire contemporaine et des reportage sur la science.

Les groupes Canal+, TF1, M6, Altice et NRJ ont tous confirmé leur intérêt pour le renouvellement de leurs chaînes. Le Groupe M6 n’a pas précisé si son choix était arrêté concernant Paris Première, tout comme Canal+ pour les chaînes payantes de la TNT.

Mais celui dont tout le monde parle aujourd’hui, c’est le milliardaire Rodolphe Saade, PDG et propriétaire avec sa famille de l’armateur CMA-CGM, qui – via sa filiale CMA Medias (ex Whynot Media) est en plein processus de rachat du groupe Altice Medias France (qui possède, entre autres BFMTV et les radios BFM et RMC) qui vient d’offrir le post de vice-président à Nicolas de Tavernost, ex patron du groupe M6, parti à la retraite le 23 avril dernier. Il a entre temps été nommé vice-président du conseil d’administration du groupe événementiel GL Events.

Le communiqué de Ouest France

Articles proposés

La famille Arnault prend une participation dans le groupe de médias Webedia (propriétaire de PureMédias)

La famille Arnault, à travers son fonds d’investissement technologique Aglaé Ventures (Spotify,...

Alexis remporte Secret Story Saison 12

Le 23 avril 2024, ils étaient 15 à faire leur entrer dans...

Mercato télé/radio 2024 : le point sur les transferts d’animateurs et animatrices

Cette année, le mercato télé/radio tarde… sans doute parce que beaucoup resteront...

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner