MEDIASPRESSE

Daniel Kretinsky vend l’hebdomadaire Marianne au groupe Otium Capital

232
Daniel Kretinsky vend l'hebdomadaire Marianne au groupe Otium

Les rumeurs étaient donc fondées… CMI France, le groupe du milliardaire Franco-tchèque Daniel Kretinsky, va vendre l’hebdomadaire Marianne au groupe Otium, propriété de Pierre-Édouard Stérin. Depuis son acquisition en 2018, CMI France a injecté 20 millions d’euros dans Marianne, lui permettant de se repositionner et de revoir son logo, sa maquette et son nombre de pages. Les négociations exclusives entre les deux groupes ont débuté. L’accord final devrait aboutir au bout d’un mois.

Les rumeurs ont commencé mi-avril 2024. Dans un communiqué, CMI France assure que l’identité éditoriale de Marianne sera préservée. Natacha Polony est maintenue à la direction de la rédaction. Le deal prévoit même davantage d’indépendance journalistique.

Otium Capital, dirigé par Pierre-Edouard Stérin, est spécialisé dans les investissements dans diverses sociétés. Le groupe est notamment propriétaire de la marque Smartbox et a créé La Fourchette avec Stanislas Niox-Chateau (fondateur de Doctolib) qu’ils ont revendu au groupe TripAdvisor. Dans le giron d’Otium on trouve aussi la marque « Boyard Aventures« , créée en 2022 en France. Ils développent un jeu d’action inspiré du télévisé Fort Boyard, avec 30 centres ouverts en France, dans lesquels Fort Boyard Aventures plonge les joueurs dans l’univers du véritable fort avec des défis différents dans chaque cellule.

Fondé en 2009, le groupe a promis de maintenir la ligne éditoriale de Marianne et de soutenir son indépendance journalistique. Marianne a été créé en 1997 par Jean-François Kahn et Maurice Szafran. Le magazine a lancé une nouvelle formule en mars 2024 qui a entraîné une augmentation des ventes au numéro et des abonnements, malgré une légère baisse de sa diffusion en 2023 par rapport à 2022. Malgré des pertes financières pour l’année financière 2023, Marianne reste un hebdomadaire de poids dans la presse française, mais arrivant derrière Le Point, L’Obs et L’Express.

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner