A LA UNEBUSINESSTELE

Altice Media France en passe d’être vendu à Rodolphe Saadé (CMA-CGM) pour 1,5 milliards €

391
Altice Media France vendu à Saade 1,5 milliards

Altice France annonce aujourd’hui une étape significative dans ses efforts pour stabiliser ses finances en entrant en négociations exclusives pour la vente de sa branche média, Altice Media, au groupe CMA CGM, dirigé par Rodolphe Saadé, et à Merit France, une holding familiale. Cette décision marque un tournant dans la stratégie du groupe, dirigé par Patrick Drahi, qui avait précédemment affirmé que cette branche n’était pas à vendre.

Depuis l’été dernier, Altice a été confronté à des défis financiers majeurs, avec une dette importante pesant sur ses épaules. Pour atténuer cette pression financière, le groupe a entrepris plusieurs mesures visant à récupérer des liquidités. Bien que la vente d’Altice Media ait été initialement écartée, il semble que les circonstances aient conduit à un changement de cap.

L’annonce faite par Altice France précise que la transaction implique la cession totale de 100% de la branche Altice Media pour un montant de 1,55 milliard d’euros en numéraire. Cette vente, si elle est finalisée, représenterait un jalon significatif dans les efforts du groupe pour réduire sa dette et se recentrer sur ses activités principales.

Il convient de noter que le choix du groupe CMA CGM et de Merit France comme acquéreurs potentiels n’est pas fortuit. Le groupe CMA CGM, dirigé par Rodolphe Saadé, a déjà investi dans plusieurs médias français, ce qui pourrait indiquer une stratégie visant à diversifier ses activités. D’autre part, la participation de Merit France, une holding familiale, souligne peut-être l’intérêt des investisseurs privés pour le secteur des médias.

Une vente sous condition d’ici l’été 2024

Toutefois, la conclusion de cette transaction reste soumise à certaines conditions préalables habituelles, ainsi qu’à l’obtention des autorisations réglementaires nécessaires. Si tout se déroule comme prévu, la finalisation de la vente devrait intervenir au cours de l’été 2024.

Cette annonce suscite des interrogations quant à l’avenir des médias détenus par Altice Media, notamment BFM TV et RMC, qui ont joué un rôle important dans le paysage médiatique français. La transition vers de nouveaux propriétaires pourrait entraîner des changements dans la direction éditoriale et la stratégie commerciale de ces médias, ce qui pourrait avoir un impact sur leur influence et leur positionnement sur le marché.

En conclusion, la décision d’Altice France de céder Altice Media marque un tournant significatif dans l’histoire du groupe. Cette transaction offre une opportunité de réduire sa dette et de se concentrer sur ses activités principales, tout en soulevant des questions sur l’avenir des médias concernés et sur l’impact potentiel de ce changement de propriétaire sur le paysage médiatique français.

CMG CGM, via WhyNot Média, détient aussi le journal marseillais La Provence, le groupe La Tribune (le site économique et le journal La Tribune Dimanche), ainsi que des participations au capital du groupe audiovisuel M6 (plus de 10% et un siège au conseil de surveillance) et du média digital Brut.

Le communiqué de presse :

Articles proposés

Pluralisme dans les médias : les pouvoirs de l’Arcom renforcés

L’Arcom, dans sa délibération du 17 juillet, a annoncé qu’elle évaluerait désormais...

« La roue de la fortune » bientôt de retour sur M6

M6 va faire renaître de ses cendres un énième jeu autrefois diffusé...

Canal+ ajoute de nouvelles chaînes à son catalogue

Canal+ a lancé un plan de service dans la nuit du 15...

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner