APPLICATIONSRESEAUX SOCIAUX

La Commission Européenne demande des précisions à TikTok sur son service qui rémunère les utilisateurs : TikTok Lite

229
La Commission Européenne demande des précisions à TikTok sur son service qui rémunère les utilisateurs : TikTok Lite

La Commission Européenne a récemment mis en lumière des préoccupations concernant le déploiement de la nouvelle application TikTok Lite dans l’Union européenne et demandant des détails. Notamment sur l’évaluation des risques que TikTok aurait dû effectuer avant le lancement de cette application, l’exécutif européen souligne son engagement envers la sécurité des utilisateurs, en particulier des mineurs, ainsi que la santé mentale de tous les utilisateurs.

La nouvelle législation européenne sur les services numériques (DSA) a renforcé les règles régissant les grands acteurs de l’internet, dont TikTok, afin de garantir une expérience en ligne plus sûre pour tous. Dans ce cadre, la Commission européenne a pris le rôle de gendarme numérique, disposant du pouvoir de contrôler et de sanctionner les contrevenants.

La demande d’information adressée à TikTok ne constitue pas une accusation à ce stade, mais plutôt une première étape dans un processus pouvant éventuellement aboutir à des sanctions financières si des infractions sont avérées. Cette démarche s’inscrit dans la continuité d’une procédure formelle lancée précédemment en février 2024, où TikTok était soupçonné d’avoir violé plusieurs aspects de la DSA, notamment en ce qui concerne la protection des mineurs et la transparence de la publicité.

Une des principales préoccupations concernant TikTok Lite réside dans son nouveau programme de récompenses, conçu pour les utilisateurs de 18 ans et plus. Ce programme permet aux utilisateurs de gagner des points en accomplissant diverses tâches sur la plateforme, comme regarder des vidéos, aimer du contenu ou inviter des amis à rejoindre TikTok. Ces points peuvent ensuite être échangés contre des récompenses telles que des bons Amazon, des cartes-cadeaux via PayPal ou même la monnaie interne de TikTok.

Cette demande de la Commission européenne met en lumière l’importance croissante accordée à la protection des utilisateurs dans le paysage numérique actuel. Alors que les plateformes sociales continuent d’évoluer et d’introduire de nouvelles fonctionnalités, il est essentiel que les entreprises prennent en compte les risques potentiels pour la santé mentale et le bien-être de leurs utilisateurs, en particulier les plus jeunes.

Articles proposés

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner