CINEMAMEDIAS

« Un p’tit truc en plus » : déjà 4 millions d’entrées en moins d’un mois pour le film d’Artus qui prévoit de grandes annonces

332
Un p'tit truc en plus déjà 4 millions d'entrées en moins d'un mois pour le film d'Artus qui prévoir de grandes annonces

Sorti le 1er mai 2024, le film d’Artus, « Un p’tit truc en plus » a très vite conquis le coeur des Français et a déjà attiré plus de 4 millions de spectateurs dans les salles. Un p’tit truc en plus, c’est l’histoire de deux magouilleurs, père et fils (Clovis Cornillac et Artus) qui se cachent au milieu d’une colonie de vacances pour jeunes porteurs d’un handicap mental, afin d’échapper à la police. Le réalisateur a fait savoir que de « grandes annonces » allait bientôt arriver.

Un parcours semé d’embuches avant la gloire

Artus s’est souvent confié sur le chemin de croix qu’il a vécu pour mettre sur pied ce projet et réaliser le film qu’il voulait authentique ! Entre fake news relayés par des comptes douteux sur les réseaux sociaux concernant son financement et le bad buzz des grandes marques qui n’ont pas souhaité habiller les stars en situation de handicap pour la montée des marches du Festival de Cannes (outre Kering {famille Pinault}), le réalisateur ne s’est jamais laissé abattre !

Bien plus qu’un film…

Après avoir annoncé le cap des 4 millions de billets vendus en salles, Artus a déclaré que de « grandes annonces arrivent, avec l’équipe (…) Il y a des choses qui se passent, l’aventure continue, donc je suis ravi », a-t-il déclaré. Lors du Festival de Cannes, il avait déjà annoncé que « grâce au succès, ça ne va pas être qu’un film (…) On n’est pas à l’abri qu’il se passe des beaux projets pour le monde du handicap, et pour les structures et tout ça ». Avec un succès mérité, ce film pourrait donc apporter beaucoup à des associations du monde du handicap, bien que le réalisateur a déjà donné une visibilité immense à ces acteurs attendrissants et excellents acteurs, tout en sensibilisant sur ce qu’est le handicap : ni une tare, mais parfois une chance, même si la vie n’est pas toujours facile. Un tel message d’empathie et d’ouverture d’esprit n’avait pas été véhiculé depuis le film « Le huitième jour » avec Daniel Auteuil.

Articles proposés

La famille Arnault prend une participation dans le groupe de médias Webedia (propriétaire de PureMédias)

La famille Arnault, à travers son fonds d’investissement technologique Aglaé Ventures (Spotify,...

Mercato télé/radio 2024 : le point sur les transferts d’animateurs et animatrices

Cette année, le mercato télé/radio tarde… sans doute parce que beaucoup resteront...

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner