BUSINESSMEDIAS

Soupçons d’abus de biens sociaux : Arnaud Lagardère mis en examen le 29 avril 2024

284
Soupçons d'abus de biens sociaux - Arnaud Lagardère mis en examen le 29 avril 2024

Arnaud Lagardère, le PDG du groupe Lagardère, est actuellement au cœur d’une affaire judiciaire majeure. Selon un article publié par Le Monde, Arnaud Lagardère serait soupçonné d’avoir utilisé des fonds de ses sociétés pour financer son style de vie personnel. Il a été mis en examen pour une série d’accusations, dont des soupçons d’abus de biens sociaux et d’abus de pouvoir. Cette décision fait suite à une enquête ouverte en avril 2021 par le Parquet national financier, déclenchée par une plainte d’Amber Capital, un fonds d’investissement qui avait des parts dans Lagardère, et des signalements émanant de l’Autorité des marchés financiers et du Haut Conseil du commissariat aux comptes.

Les allégations portent sur une période étendue, s’étalant de 2009 à 2022, au cours de laquelle Arnaud Lagardère serait suspecté d’avoir utilisé les ressources de Lagardère SAS et Lagardère pour couvrir ses dépenses personnelles, notamment liées à des biens immobiliers et à des avances en compte courant. Selon certaines sources, les irrégularités comptables n’auraient pas directement impacté les finances de l’entreprise.

Cette affaire a aussi entraîné les mises en examen d’autres acteurs clés, notamment l’ancien directeur général délégué du groupe, Pierre Leroy, ainsi que deux commissaires aux comptes. Les implications judiciaires semblent sérieuses. Elles pourraient avoir des conséquences pour l’avenir d’Arnaud Lagardère au sein du groupe créé par son père, Jean-Luc (décédé en 2003), dont la famille Bolloré et Vivendi, ont pris le contrôle en novembre 2023. L’homme d’affaires a été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de fournir un cautionnement de 200.000 euros.

(crédits photo © Michel Christophe/ABACA/Le Point)

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner