A LA UNESTREAMING

Le Groupe TF1 lance son « Netflix français » gratuit le 8 janvier : « TF1+ »

544

Le PDG du groupe TF1, Rodolphe Belmer, a accordé une interview au quotidien « Le Figaro » dans laquelle il lève le voile sur la plateforme du Groupe TF1 (propriété du Groupe Bouygues) qui sera disponible sur les box et télévisions connectées dès le 8 janvier prochain.

Après des mois de travail, suite à l’échec de la fusion avec M6 qui devait créer un mastodonte des médias en France, le nouveau boss de la première chaîne d’Europe a très vite montré que le groupe voulait concurrencer MyCanal mais surtout créer un Netflix à la française. Neuf mois après son arrivée à la tête du groupe, Rodolphe Belmer parle de sa stratégie au Figaro. Le plateforme s’appellera « TF1+ » et sera lancée gratuitement le 8 janvier prochain.

Le PDG de la Une a dévoilé ses trois axes stratégiques. Le premier consiste à conserver son leadership en restant la première chaîne de France. Le second est de renforcer les revenus via la publicité sur toutes les chaînes du groupe (notamment TF1, TFX, TMC, LCI, TF1 Films et Séries), ce qui représente une part de 45% sur les 3,1 milliards d’euros générés par la publicité télé selon Belmer. Mais ces revenus sont à peu près stagnants. Il va donc falloir que TF1 consolide sa part d’audience sur certaines cibles pour les annonceurs. Les jeunes ayant délaissé la télé classique pour les plateforme, voire même pour des réseaux sociaux comme TikTok ou Twitch et YouTube. TF1 va donc augmenter ses investissements dans ses offres de programmes, notamment en prime time et dans les séries.

Le troisième et dernier axe concerne la gratuité de la plateforme « TF1+ » ! Le patron de TF1 confie que « aujourd’hui en France, sur 100 heures de programmes longs consommés, 35 le sont à la demande« . Selon lui, les téléviseurs connectés donnent « naissance à un nouveau marché considérable pour la publicité digitale« . Il faut donc en conclure que TF1+ va calquer le nouveau modèle de Netflix avec son offre comprenant de la publicité. Hé oui… encore ! Mais c’est la condition pour avoir un service gratuit. Espérons que les programmes en vaillent la peine face à Netflix qui produit également des contenus français originaux (Marseille, Lupin, Marianne…) Ce que confirme Rodolphe Belmer en disant que « l’attention du téléspectateur sur sa télévision est bien supérieure à celle sur son smartphone, et Netflix comme Disney l’ont bien pressenti en lançant des offres avec publicité« . TF1 lancera donc le 8 janvier la première plateforme française de streaming entièrement gratuite, baptisée TF1+.

« De l’information et du divertissement Premium » selon son PDG. Mais en quoi TF1+ sera différents de MyTF1 (utilisée par 27,5 millions de personnes chaque mois) ? MyTF1 ne permet de regarder en replay les programmes du groupe uniquement durant 7 jours après leur diffusion à l’antenne. Avec TF1+ les programmes seront disponibles entre 30 jours minimum et jusqu’à 4 ans. Le service totalisera plus de 15 000 heures de programmes avec, par exemple, les saisons antérieures de séries et émissions comme «Koh-Lanta» ou «The Voice», mais aussi des programmes exclusifs. 200 films et 200 séries y seront disponibles dès son lancement. Et « TF1+ intégrera la première offre d’information à la demande, Top Info«  a déclaré son président au Figaro. Les informations y seront approfondies chaque jour avec des formats de 3 à 6 minutes réalisés par la rédaction de TF1 et LCI (La Chaine Info du groupe). TF1+ sera disponible sur les box Orange, ainsi que SFR et Bouygues Telecom (Bouygues Telecom appartenant au même groupe que TF1). TF1+ sera également disponible sur les télévisions connectées les plus récentes (AndroidTV, Samsung, LG, HiSense, Philips et Amazon Fire TV). Il n’a pas été fait mention d’AppleTV pour le moment…

Dès son lancement en janvier, TF1+ proposera « Top Chrono« , une fonctionnalité capable de générer des résumés sur mesure, capable par exemple de synthétiser un match de l’équipe de France en fonction de la durée choisie par le spectateur (le service a été testé avec succès durant la Coupe du monde de rugby). Une autre innovation sera apportée courant mars. Elle concerne la découvrabilité des contenus. Car selon le patron de la Une, les algorithmes de référencement de choix tels que ceux de Netflix et consorts seraient « irritants pour les spectateurs, surtout quand ils sont plusieurs devant l’écran. Pourquoi? Parce que les algorithmes de recommandation actuels ne sont destinés qu’à une seule personne. C’est pourquoi (TF1 lance) une innovation mondiale, le premier algorithme de recommandation pour l’écoute conjointe. Il suffit de sélectionner les profils des personnes devant la télévision pour avoir des suggestions adaptées« .

Espérons que ce service tienne ses promesses et soit rentable pour la première chaine de France afin de ne pas connaître le même sort que la plateforme lancée conjointement avec France Télévision et M6 : Salto qui fut obliger de fermer avec de lourdes pertes financières.

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner