POLITIQUETELE

La ministre de la Culture, Rachida Dati, veut transformer l’audiovisuel public en « un BBC à la française »

210
La ministre de la Culture, Rachida Dati, veut transformer l'audiovisuel public en "un BBC à la française"

Lors de son intervention sur France Inter le 31 janvier dernier, Rachida Dati, ministre de la Culture, a exprimé son intention de transformer l »audiovisuel public en un « BBC à la française ». (La BBC est le groupe audiovisuel public anglais). Cette idée ravive les spéculations sur la forme qu’il pourrait prendre, impliquant potentiellement la fusion de France Télévisions, Radio France, France Médias Monde, et l’INA.

Quelles options pour transformer l’audiovisuel public ?

Plusieurs options sont envisagées, dont la fusion complète des entités, la création d’un holding, ou une présidence unique avec tous les dirigeants du service public de l’audiovisuel. La ministre consulte et examine ces options, sachant que la fusion totale pourrait être la plus efficace en termes d’économies, bien que complexe et longue. Une autre possibilité serait la création d’un holding, une idée précédemment proposée par l’ancien ministre de la Culture, Franck Riester. La troisième option serait une présidence unique, plus simple à mettre en œuvre rapidement.

Des réactions méfiantes…

Les acteurs du secteur, tant du public que du privé, réagissent avec prudence et tentent de positionner leurs intérêts. Certains du secteur privé soulignent l’importance de contrôler le service public pour éviter des impacts négatifs sur le secteur privé.

Les déclarations de Rachida Dati suscitent des spéculations et des manœuvres en coulisses, notamment entre les dirigeantes de France Télévisions et Radio France, Delphine Ernotte et Sibyle Veil, qui ont des opinions divergentes sur la manière de mettre en place cette « BBC à la française« . En toile de fond, l’absence de redevance télévisuelle en France, remplacée par une avance sur la TVA, souligne les enjeux concurrentiels et économiques. Comme le rapport de force entre les plateformes numériques de la BBC et les initiatives moins fructueuses de France Télévisions, comme Salto.

CE SOIR A LA TELE

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner