MEDIASTELE

France Médias Monde serait écarté de la réforme de l’audiovisuel public

158
France Médias Monde serait écarté de la réforme de l'audiovisuel public

La ministre de la Culture, Rachida Dati, a évoqué la réforme de l’audiovisuel public après le Conseil des ministres exceptionnel du vendredi 31 mai. La réforme, bientôt examinée par le Sénat, propose de regrouper toutes les radios et télévisions du service public au sein d’une holding unique, à l’exception de France Médias Monde (France 24 et RFI). Rachida Dati a souligné son ambition de faire de l’audiovisuel un patrimoine culturel commun accessible à toutes les catégories sociales. Elle a critiqué l’absence de stratégie commune, soulignant que cela réduit l’efficacité et l’audience des médias publics.

Concernant France Médias Monde, elle a reconnu sa mission spécifique dans le contexte géopolitique actuel et suggéré que son intégration soit débattue au Parlement. Depuis plusieurs mois, le gouvernement de Gabriel Attal discute de cette fusion, et la ministre de la Culture a accéléré les efforts pour regrouper France Télévisions, Radio France, l’INA et potentiellement France Médias Monde. Cependant, cette inclusion rencontre des oppositions, notamment de Stéphane Séjourné, ministre des Affaires étrangères, qui s’est prononcé contre l’intégration de l’audiovisuel extérieur dans la réforme.

Je considère qu’elle [France Médias Monde] a une mission spécifique de porter les valeurs démocratiques et républicaines partout dans le monde. Ça devrait être ça aussi sa mission. Donc aujourd’hui, le sujet, c’est effectivement qu’elle ne fasse pas partie du périmètre. C’est un enjeu pour tout le monde. Ce débat, nous l’aurons à nouveau dans l’hémicycle…

Rachida Dati
Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner