DIVERTISSEMENTS

Drag Race France : la saison 3 sera diffusée dès le 31 mai 2024 sur France.tv et France 2

314
Drag Race France : la saison 3 sera diffusée dès le 31 mai 2024 sur France.tv et France 2

Comme je vous l’annonçais le 24 avril 2024, le plus célèbre concours de drag queens est de retour sur nos écrans avec la saison 3 de Drag Race France. France Télévisions a annoncé le lancement de cette troisième saison pour le 31 mai 2024 à 19h sur la plateforme France.tv et à 22h55 sur France 2. 10 nouvelles reines prêtes sont à conquérir la scène, et une multitude de surprises et nouveaux défis qui promettent d’enflammer l’écran vous attendent cette annéeLe jury de Drag Race France Saison 3 est composé de Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki.

Après le succès de la première saison et la victoire de Paloma, c’était au tour de Keiona de remporter brillamment la saison 2023 de Drag Race France ! La saison 2 fut encore plus LE-GEN-DAIRE avec un impact amplifié sur france.tv pour le phénomène Drag Race France : pour la première fois en Europe, une finale inédite en public ; des audiences tv en hausse ; et une tournée à guichets fermés avec 18 dates supplémentaires ! Divertissement le plus commenté sur les réseaux sociaux lors de l’été 2023, Drag Race France a également été le deuxième divertissement le plus consommé de la plateforme france.tv de l’année 2023 !

Le jury de Drag Race France Saison 3 est composé de Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki.
Drag Race France revient sur france.tv avec 10 nouvelles queens, des surprises et l’apparition de nouveaux défis !

Les MINIS et les MAXIS DEFIS, plus corsés que jamais, mettront à rude épreuve les talents artistiques et les nerfs de nos reines en mode, maquillage, danse, chant, comédie…

Et nouveauté cette saison : LE NICKYPHONE, le téléphone rose à paillettes de Nicky, qui sonnera à plusieurs reprises pour défier les Queens sur DES CHALLENGES « SURPRISE ».

Les Queens devront tout faire pour impressionner le jury avec leurs plus belles créations lors des DEFILES ICONIQUES en lien avec le thème du jour.

La terrible épreuve du LIPSYNC attendra les deux candidates en bas du classement, avec le départ de l’une d’elles après avoir tout donné sur scène.

Cette saison, nous ouvrirons les OLYMPIC QUEENS, un épisode clin d’œil aux Jeux Olympiques !

Et autre nouveauté : LE CADRE DE LA GAGNANTE. Chaque semaine, la photo de la Queen qui aura remporté le Maxi Défi sera exposée dans l’atelier… L’occasion pour les autres reines de se « prosterner » devant elle, comme le dit si bien Nicky !

Et des défis toujours plus créatifs et iconiques :

  • Le SNATCH GAME, parodie loufoque d’émission télé dans laquelle les reines offrent encore des moments hilarants avec leurs meilleures imitations de personnalités.
  • Le BALL, un challenge qui mixe créativité, rapidité et confection dans un temps très limité ! Les queens défilent devant le jury dans plusieurs looks différents en respectant les thèmes imposés… et, pour corser le tout, elles doivent confectionner en quelques heures une de leurs tenues en utilisant le matériel fourni dans l’atelier.
  • Le MAKEOVER CHALLENGE, les queens devront « mettre en drag » une personne n’en ayant jamais fait. Une occasion de partager leur art et d’en faire découvrir toutes les subtilités.
  • Le MUSIDRAG, une comédie musicale inédite interprétée par les Queens, qui rendra hommage cette année à une de nos icônes préférées.
  • Le TALON FAIBLE, parodie du célèbre jeu ! Deux défis créés et imaginés pour la version française et qui reviennent après le grand succès rencontré en saison 2.
  • Et une nouvelle création pour ouvrir la saison : Le CABARET, où les Queens doivent se transformer en véritables meneuses de revue, sur une musique originale qui dévoilera encore plus les Queens de la saison 3.

Cette année encore, Y Paris offre à la prochaine Reine de France une couronne et un sceptre aux couleurs nationales, ornés de plus de 5 000 cristaux et perles.

Les 10 Queens

Afrodite Amour, originaire de Guadeloupe, a débuté le drag il y a seulement un an après avoir découvert RuPaul’s Drag Race en 2016. Elle crée alors un personnage singulier mêlant la culture antillaise, son charisme et sa passion pour la mode. Son nom, Afrodite Amour, fait référence à la mythologie grecque avec une touche personnelle affirmée par l’orthographe « AFRO » qui revendique fièrement son identité noire. Banquière le jour, drag queen la nuit, elle conquiert rapidement les scènes lyonnaises, puis se produit à Grenoble ou encore à Paris. Son engagement envers l’acceptation de soi et la diversité transparaît à travers ses performances éblouissantes, témoignant de sa détermination et de sa passion pour cet art.

Edeha Noire, pilier de la scène queer lyonnaise, incarne un drag excentrique et engagé, qui mélange joyeusement glam et tragédie. Enfant d’artistes, elle partage désormais son savoir à travers des cours d’initiation à la performance et au maquillage drag pour tous. Mère d’une grande famille d’artistes drags lyonnaises, elle crée en 2023 le collectif Les Pleureuses et parcourt les shows drag dans différentes villes de France. Après d’importants soucis de santé, sa résilience et sa générosité se retrouvent dans son drag qui reflète son style créatif avec une touche de féminité, alors qu’elle crée elle-même la plupart de ses looks.

Le Filip, originaire de Croatie, a lancé sa carrière de drag queen il y a 10 ans. Après avoir organisé son premier festival drag avec sa famille « House of Flamingo », elle migre à Paris, rejoignant la « Haus of Morue » et s’immerge dans la vie nocturne effervescente de la capitale. Malgré les défis de l’homophobie dans son pays d’origine, Le Filip combat les préjugés avec détermination. Connue pour son glamour, son humour acide et ses performances extravagantes, elle est devenue une icône incontournable de la scène drag parisienne. De résidente à la « Je t’aime Party » à son spectacle seule-en-scène « Femme Pathologique » en passant par host des plus grandes soirées queer, Le Filip a brillé sur de nombreuses scènes, diffusant un message d’acceptation, de joie et d’humour à travers son art.

Leona Winter, d’origine Catalane est née à Céret il y a 29 ans, et réside aujourd’hui à Narbonne, après un passage par la capitale. Depuis 12 ans, elle est une figure emblématique du drag français, se produisant à travers l’Europe et à l’international. Son parcours dans le drag lui a permis de surmonter sa timidité et de gagner en confiance, l’amenant sur de prestigieuses scènes internationales comme Miss EU Continental 2017, Miss Latina Continental 2018 ou encore « The Switch 2 : Desafio Mundial » au Chili, où elle remporte la victoire, est élue personnalité la plus influente de l’année et parcourt les USA et l’Amérique du Sud en tournée. Drag queen polyvalente, son talent vocal hors pair lui permet également d’accéder à la 1ère saison de « Queen of the Universe » où elle représente la France.

Lula Strega grandit à Marseille avant de découvrir le drag au travers de RuPaul’s Drag Race et de la scène drag parisienne en y arrivant il y a 4 ans. Depuis 2 ans et demi, elle a quitté ses études de cinéma pour exercer son activité drag à plein temps et se produit sur différentes scènes parisiennes. Lula est une drag bucolique, ensorcelante et pleine de références cinématographiques. Star de la scène, elle aime faire voyager les gens en leur racontant des histoires via des mises en scènes toujours plus captivantes. Son nom drag lie une référence au film Sailor et Lula de David Lynch, réalisateur qu’elle admire, et de Strega qui veut dire Sorcière en italien, rendant ainsi hommage à ses racines.

Franco-bolivienne vivant à Paris, Magnetica secoue la scène drag de la capitale. Dans son univers décalé, elle s’inspire du mouvement Clubkid et de ses héroïnes d’enfance pour jouer avec le genre et les formes. Finaliste de la Drag Me Up, son style audacieux et son humour percutant captivent le public. Drag queen depuis 2 ans seulement, elle découvre le drag à travers RuPaul’s Drag Race et explore alors ses différentes formes à travers un drag ultra graphique et surprenant, repoussant les limites de l’art. Habituée des scènes parisiennes, on la retrouve dans plusieurs shows drag et cabarets emblématiques en tant que performeuse et même host.

À 23 ans, Misty Phoenix a conquis le milieu du drag français en seulement deux ans et demi. Sa passion lui vient directement de ses parents, qui organisaient des spectacles où chacun se transformait en célébrité. Son père, très impliqué dans son art, ajoute une touche spéciale à ses performances en créant lui-même des accessoires et des pièces motorisées. Avec une formation en danse au conservatoire, Misty fusionne son énergie et sa créativité pour devenir une performeuse dynamique, tout droit sortie des comic books. Son nom, Misty Phoenix, mêle l’univers de Marvel à la mythologie grecque, symbolisant la renaissance et la transformation. En 2 ans, elle a déjà marqué la scène parisienne en remportant la saison 3 de Drag Me Up, en rejoignant la famille du Brunch and Queens et de nombreux autres shows drags parisiens.

C’est en arrivant à Paris depuis sa Réunion natale en 2019, que Norma Bell découvre le drag. Dès ses débuts, elle captive le public avec son charisme et sa présence scénique, affirmant son statut de véritable showgirl. Très vite, elle se produit dans de nombreuses scènes parisiennes : la Drag Me Up, Brunch and queens, et Kingchefs and Dragqueens où elle rencontre sa nouvelle famille. Son nom drag est un jeu subtil qui mêle les normes de la société à la beauté de l’art drag, avec une touche d’humour faisant référence aux cloches (« bell » en anglais). Maquilleuse de profession, Norma nous fait ressentir son drag intense, éclectique et solaire à travers ses looks toujours pointus.

A 21 ans, Perseo est la plus jeune reine de cette saison. Originaire des Îles Canaries, elle y découvre le drag dès l’âge de 6 ans au Gala Drag Queen de Las Palmas de Gran Canaria, véritable institution là-bas, et y rencontre sa future mère drag. C’est elle qui lui donne le nom de Perseo, en hommage à la constellation du même nom. Passionnée de danse depuis toujours, elle intègre l’école de danse de l’Opéra de Paris à l’âge de 15 ans en arrivant à Paris, lançant ainsi sa carrière dans ce domaine. En tant que drag créature, Perseo voit son art comme une ôde à la liberté d’expression fusionnant les influences des Îles Canaries et de Paris pour des performances uniques et captivantes.

Née à Marseille, Ruby commence son parcours dans le drag en 2017 à Paris. Elle trouve dans cet art une façon d’exprimer sa féminité, inspirée de ses deux grandes soeurs, et une passion insoupçonnée pour la scène. Cet amour du spectacle la propulse rapidement sur la scène queer parisienne, où elle brille en tant qu’host et performeuse, et particulièrement dans l’art du lipsync qu’elle maitrise à la perfection. Elle organise alors sa propre soirée « La Boîte à Bijoux », un drag show bimensuel qui a récemment fêté sa 60ème édition avec un public toujours au rendez-vous. Ruby se décrit comme une drag belle, loufoque et rebelle, incarnant un mélange unique de folie, de beauté et d’humour qui lui apporte force et joie au quotidien, et qu’elle aime toujours partager.

Articles proposés

Mask Singer : les indices sur les 3 personnages en lice pour la finale du 21 juin sur TF1

Le samedi 15 juin 2024, TF1 diffusait la demi-finale de Mask Singer animée par Camille Combal pour...

TF1 dévoile la date des NRJ Music Awards 2024

TF1 lève le voile sur l’édition 2024 NRJ Music Awards. Elle sera...

Mask Singer : voici les personnages qualifiés pour la finale du 22 juin sur TF1

Le samedi 15 juin 2024, TF1 diffusait la demi-finale de Mask Singer...

« The Voice » : la production veut repenser la mécanique du télé-crochet de TF1

Alors que « The Voice » commence sa tournée ce week-end à La Haye-le-Doyen...

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner