A LA UNETELE

Commission d’enquête TNT : l’audition tendue des équipes de « Quotidien »

331
Commission d'enquête TNT : l'audition tendue des équipes de "Quotidien"

Le présentateur vedette de l’émission « Quotidien« , Yann Barthès, ainsi que le chroniqueur Julien Bellver se sont rendus à l’audition de la Commission d’enquête sur la TNT de l’Assemblée nationale ce mercredi, suscitant un vif intérêt médiatique. L’objet de cette audition était lié à l’accusation portée par le Rassemblement national concernant le manque de pluralisme politique au sein de l’émission.

L’audition a été tendue, avec des échanges francs entre Yann Barthès et les membres de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur l’attribution des fréquences de la TNT. Le présentateur a souligné avec fermeté qu’il était inacceptable de conditionner une accréditation à une invitation en plateau, réaffirmant ainsi son engagement en faveur de la liberté éditoriale. L’animateur de TMC a été repris par le président de la Commission, Quentin Bataillon (voir extrait ci-dessous).

La demande d’audition émanant du Rassemblement national a été vue comme une tentative de remettre en question le fonctionnement de l’émission, accusée de partialité politique. Yann Barthès a répliqué en mettant en lumière les déclarations hostiles du RN à l’égard de l’émission, ainsi que les incidents survenus sur le terrain impliquant les équipes de tournage.

Le présentateur a également souligné le respect scrupuleux de l’équité des temps de parole au sein de l’émission, malgré le choix de ne pas inviter certains élus du RN. Il a néanmoins exprimé sa disposition à les inviter si la loi l’exigeait, tout en interrogeant la volonté du parti d’extrême droite à participer à une émission qu’il qualifie d’hostile.

Cette audition intervient dans un contexte où le Conseil d’État a exigé un renforcement du contrôle du pluralisme politique sur les chaînes de télévision. Cette demande de pluralisme a été évoquée par Thomas Ménagé, membre de la commission, soulignant que cette exigence s’applique à toutes les chaînes, y compris celles comme TMC, qui pourraient refuser d’inviter certains partis politiques.

Articles proposés

« La roue de la fortune » bientôt de retour sur M6

M6 va faire renaître de ses cendres un énième jeu autrefois diffusé...

Canal+ ajoute de nouvelles chaînes à son catalogue

Canal+ a lancé un plan de service dans la nuit du 15...

6ter rend hommage à l’actrice Shannen Doherty lors d’une soirée spéciale le 16 juillet

L’actrice phare de La petite maison dans la prairie ou encore Charmed,...

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner