A LA UNEMEDIASSPORT

BeIn approuve les options de la LFP pour les droits télé de la Ligue 1

261
BeIn approuve les options de la LFP pour les droits télé de la Ligue 1

Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain (PSG) et dirigeant de la chaîne qatarienne BeIN Sports, a exprimé son soutien à la Ligue de Football Professionnel (LFP) concernant des pistes envisagées pour les droits TV de la Ligue 1, toujours sans acquéreur. Cette annonce de l’homme d’affaires qatarien a été faite le mercredi 5 juin, lors du conseil d’administration de la LFP, selon une source proche du dossier.

La première option que la LFP avait révélée à L’Equipe, nom de code « Plan A« , proposerait la création d’une chaîne 100% dédiée à la Ligue 1, gérée par BeIN Sports et distribuée exclusivement par Canal+. Mais ce plan n’est pas d’actualité pour Nasser Al-Khelaïfi, qui assistait au conseil d’administration par visioconférence. Le refus de Canal+ de revoir à la hausse son contrat de distribution avec BeIN Sports (environ 250 millions d’euros par an) constitue le point de blocage. Canal+ a d’ailleurs démenti ces informations dans un post publié sur X (ex-Twitter) par son président, Maxime Saada.

En revanche, le conseil d’administration a validé son « Plan B« . Cette option serait la création d‘une chaîne 100% Ligue 1, toujours soutenue par BeIN, mais abandonnant l’exclusivité de la distribution par Canal+. Les prévisions financières de la Ligue prévoient un montant annuel des droits TV avoisinant les 600 à 700 millions d’euros. Cette chaîne, selon L’Equipe, pourrait coûter aux abonnés environ 25 euros par mois.

Nasser Al-Khelaïfi a demandé aux membres du conseil d’administration de se montrer « unis et solidaires » pour soutenir leur président et mener à bien les négociations. Ce qui est certain, c’est que la prise de parole du président du PSG et l’accord pour le « Plan B » de la LDP avec le conseil d’administration permet de sécuriser les droits TV de la Ligue 1. La LFP espère obtenir des montants significatifs pour les prochaines saisons, d’autant que les droits devraient drastiquement augmenter. Cela offrira une meilleure visibilité et des ressources supplémentaires pour les clubs français en Ligue 1.

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner