STREAMING

Après Netflix, Disney+ met fin au partage de comptes et à l’utilisation des VPN pour accéder aux catalogues étrangers.

463
Après Netflix, Disney+ met fin au partage de comptes et à l'utilisation des VPN pour accéder aux catalogues étrangers.

Après Netflix en 2023, c’est au tour de Disney+ de siffler la fin de cette pratique qui lui fait perdre des revenus et des abonnés supplémentaires : la fin du partage de comptes et l’utilisation de VPN. Une information révélée par CNN le 31 janvier, parle des choix que Disney a fait en matière de lutte contre cette pratique.

La guerre contre le partage des mots de passe d’abonnés va commencer dès le mois de mars prochain. Plus précisément le 14 mars aux Etats-Unis pour le moment. C’est du moins ce qu’indique un mail envoyés aux abonnés de Hulu (fraichement devenue une filiale de Disney+ depuis son rachat total). Cette décision va impacter non seulement les abonnés de Disney+ mais aussi ceux de ses filiales : Hulu et ESPN+ (une plateforme de streaming sportif de Disney).

Pourtant, en France, l’interdiction du partage des mots de passe sur Disney+ est déjà inscrit dans les conditions générales d’abonnement depuis septembre 2023 et le 25 janvier 2024 aux Etats-Unis.

« Sauf si c’est autorisé par votre offre d’abonnement, vous ne pouvez pas partager votre abonnement en dehors de votre foyer. Par foyer, on entend l’ensemble des appareils associés à votre résidence personnelle principale et qui sont utilisés par les personnes qui y résident ».

Conditions générales françaises

Mais attention aux abus ! Disney précise dans ces conditions que la marque se réserve « le droit de contrôler l’utilisation (du) compte afin de vérifier le respect (des règles) ». En cas d’infraction constatée, Disney a la droit de limiter voire de résilier votre accès à la plateforme de streaming. Disney met aussi en garde contre une pratique pourtant souvent mise en avant par des marques comme NordVPN et ses concurrents : utiliser un VPN pour regarder le catalogue Disney+ d’un autre pays vous vaudra la même peine que pour un partage de compte !

Articles proposés

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner