DOCUMENTAIRES

« Planète Terre, le prix de la survie », un nouveau doc sur France 2 pour la journée de la Terre le 30 avril 2024

237
"Planète Terre, le prix de la survie", un nouveau doc sur France 2 pour la journée de la Terre le 30 avril 2024

Le mardi 30 avril à partir de 21.10 sur France 2 et sur france.tv, soirée-événement nature avec un nouveau documentaire de « Planète Terre » : « le prix de la survie ». Célébrée dans plus de 190 pays chaque année depuis 1970, la Journée mondiale de la Terre du 22 avril nous rappelle nos conditions d’humains et d’habitants de notre irremplaçable planète.

Suite à la soirée-événement du mardi 23 avril 2024 sur France 2 et sur sa plateforme france.tv, France Télévisions poursuit sa mobilisation autour du documentaire Planète Terre, le prix de la survie, coproduit avec BBC Studios. Des images inédites et spectaculaires, au plus près d’espèces rares, filmées dans les écosystèmes de six continents, dévoilant l’incroyable richesse et diversité de la vie sur Terre, mais aussi sa fragilité.

Le deuxième volet événement nature de Planète Terre, intitulé « Planète Terre, le prix de la survie », en coproduction avec BBC Studios, offre un regard saisissant sur notre planète aujourd’hui, mettant en lumière sa beauté et sa fragilité. Ce projet unique présente des séquences inédites capturées pendant près de cinq ans, dans 43 pays répartis sur six continents. Grâce à l’utilisation de caméras de pointe, une expertise exceptionnelle du terrain et des partenariats avec des équipes locales, BBC Studios parvient à révéler l’intimité de certaines espèces rares ainsi que des comportements fascinants liés au changement climatique.

Dans des environnements extrêmes tels que les déserts de glace ou de chaleur étouffante, la vie semble défier toute logique, pourtant des espèces extraordinaires s’adaptent et développent des stratégies remarquables pour survivre. Des images spectaculaires révèlent la lutte acharnée pour la survie dans des milieux aussi hostiles que les forêts luxuriantes, où seuls les plus audacieux ont une chance de prospérer.

Le documentaire nous emmène dans des mondes jusqu’alors inaccessibles, où la vie ne tient souvent qu’à un fil. Des séquences captivantes révèlent des comportements inédits chez les héros de la nature confrontés à un environnement de plus en plus imprévisible. Des saïgas en Russie aux léopards chassant dans les arbres en Afrique, en passant par les crocodiles des marais du Sri Lanka, chaque espèce déploie des stratégies uniques pour survivre.

Le film met également en lumière des moments de tendresse et de dévouement, comme celui des calaos pie de Bornéo qui forment des couples pour la vie et se consacrent à la construction et à la protection de leur nid, ou celui de la panthère des neiges élevant seule ses petits dans le désert de Gobi.

Pourtant, malgré ces incroyables démonstrations d’adaptabilité, notre planète est confrontée à des défis sans précédent. Le réchauffement climatique réduit les habitats naturels, menaçant la survie même des espèces les plus résilientes. Le documentaire nous rappelle l’urgence de renouer avec la nature et de repenser notre façon de vivre pour préserver ce miracle de la vie sur Terre.

À 22.40 : Planète Terre, héros de la nature 

Partout dans le monde, des hommes et des femmes se mobilisent pour la protection d’espèces animales et d’écosystèmes menacés. Tous luttent courageusement, parfois au péril de leur vie.
En Afrique du Sud, Dumi Zwane et son équipe sont en mission de sauvetage d’un rhinocéros noir. Sa corne vaut une fortune sur le marché noir. C’est une opération d’envergure. L’objectif est de mettre sur pied un programme de reproduction dans un site protégé. Et cette femelle sera la pièce maîtresse du dispositif. Dumi Zwane va mettre tout en œuvre pour la déplacer. Elle pèse plus d’une tonne et pour la transporter, l’équipe n’a d’autre choix que de la transporter par les airs.

Pour sauver les animaux de l’extinction, il faut d’abord sauver les habitats où ils vivent. Mais les espaces sauvages disparaissent de plus en plus. La forêt amazonienne est l’écosystème terrestre le plus diversifié de la planète, mais elle est menacée par les activités humaines. Alessandra Korap est l’une des cheffes des Munduruku. Depuis des millénaires, cette tribu veille sur une partie de la forêt amazonienne. Mais à présent, la forêt est morcelée et victime des exploitations minières, de l’industrie du bois, et surtout de l’agriculture. Sur ce front qui ne cesse d’avancer, les Munduruku sont en première ligne.

Ces dix dernières années au Brésil, plus de 300 personnes ont été assassinées. Les tribus manifestent dix jours durant contre des propositions de loi menaçant gravement la forêt. C’est la plus grande manifestation jamais organisée au Brésil par les peuples indigènes.

Articles proposés

« Le phénomène Mbappé », documentaire inédit le 9 juin sur TF1

TF1 diffusera le dimanche 9 juin 2024 à 23h30 un documentaire inédit...

Editions spéciales sur France Télévisions pour les 80 ans du Débarquement

À l’occasion des 80 ans anniversaire du Débarquement, l’information de France Télévisions propose...

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner