A LA UNEDIVERTISSEMENTSINFOSPROGRAMME TVTELE

Le dispositif de France Télévisions pour les cérémonies des 14 et 15 juillet 2024

362
Le dispositif de France Télévisions pour les cérémonies des 14 et 15 juillet 2024

Les dimanche 14 et lundi 15 juillet 2024, France Télévisions mobilise ses équipes de l’information, des sports, des antennes et des programmes, du numérique, pour partager avec tous, en direct, deux journées et soirées festives au travers d’événements spectaculaires, notamment pour le traditionnel défilé militaire du 14 juillet.

Après une édition spéciale présentée par Julian Bugier pour le défilé militaire, exceptionnellement déplacé sur l’avenue Foch, qui célébrera les 80 ans de la Libération et mettra en avant les liens entre les armées et les valeurs de l’olympisme, le public pourra suivre le parcours parisien du relais de la flamme olympique, qui passera dans des lieux historiques, patrimoniaux ou populaires, montrant ainsi toutes les facettes de la Ville Lumière, de la Bastille à Notre-Dame, de la Goutte d’Or à Belleville, du Louvre au Petit-Palais. (Programme du défilé militaire du 14 juillet en fin d’article)

Le 14 juillet dès 20h45 Stéphane Bern animera une grande soirée en direct sur France 2 et sur france.tv fêtant la culture et la musique avec Le concert de Paris qui prendra place dans un nouveau cadre grandiose, sur le parvis de l’Hôtel de Ville. L’Orchestre National de France, la Maîtrise et le Chœur de Radio France joueront pour une soirée exceptionnelle sur le thème de l’Olympisme. Parmi les invités de ce concert exceptionnel : Aurore Tillac, cheffe de choeur de Radio FranceSofi Jeannin, cheffe de choeur de la Maîtrise de Radio FranceCristian Măcelaru, dirigera l’Orchestre National de France, les pianistes Khatia Buniatishvili et Lang Lang, les violonistes Renaud Capuçon et Daniel Lozakovitch, le violoncelliste Gautier Capuçon, les guitaristes Thibault Cauvin et Matthieu Chédid (alias M) accompagneront les sopranos Nadine Sierra et Fatma Saïd, le ténor Pene Pati et la mezzo-soprano Adèle Charvet.

Cet événement, dont le rayonnement est international, sera suivi du Feu d’artifice offert par la Ville de Paris, tiré depuis la tour Eiffel et les jardins du Trocadéro avec 1.000 drones déployés autour de la Dame de fer. Mais en raison des préparatifs et dispositifs pour les JO, la ville de Paris a annoncé que le feu d’artifice sera fermé au public.

Le lundi 15 juillet, après de nouvelles étapes du relais de la flamme offrant une vision inédite de la capitale, la Place de la République sera, sur France 2 et sur france.tv, le théâtre de La grande soirée présentée par Laury Thilleman, Mohamed Bouhafsi et Laurent Luyat. France Télévisions, diffuseur officiel des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, permettra aux Français de vivre des événements uniques qui resteront attachés à l’Histoire des Jeux et de notre pays.


Programme du défilé militaire du 14 juillet 2024

  • 9h20 : fin de la mise en place des troupes à pied en haut de l’avenue Foch.
  • 9h45 : fin de la mise en place des détachements de la Garde républicaine.
  • 10h00 : arrivée du Président de la République par l’avenue de Friedland d’où il sera accueilli par le Général Thierry Burkhard, Chef d’état-major des Armées (CEMA) et le Général 5 étoiles de corps d’armée et Gouverneur militaire de Paris (GMP), Christophe Abad. Ils seront escortés par la cavalerie de la Garde républicaine sur la place Charles de Gaulle, où Emmanuel Macron passera en revue les troupes à pied depuis le haut de l’avenue Foch.
  • 10h10 : honneurs rendus au Président de la République, en bas de l’avenue Foch.
  • 10h16 : animation musicale initiale par les militaires de l’Air et de l’Espace, sur la thématique du 80ème anniversaire des Débarquements, de la Libération de la France et de la Victoire. L’orchestre de la musique de l’Air et de l’Espace en formation big band réalisera un flash mob sur la marche militaire mythique du film Le jour le plus long. Quatre véhicules d’époque, avec des passagers vêtus de costumes de libérateurs, entreront sur la zone d’évolution, au son de l’orchestre de la musique de l’Air et de l’Espace interprétant Sing sing sing. Ces véhicules seront armés par des bénévoles de l’association Garand de la Mémoire venus de l’Orne. Place ensuite aux emblèmes de pays ayant pris part à la Libération de la France qui se déploieront sur la zone d’évolution au son de 2 cornemuses interprétant Blue Bonnets over the Border.
  • 10h32 : défilé des hélicoptères et avions légers, commandé par le général de division aérienne Stéphane Groën, commandant en second du Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA).
  • 10h36 : défilé des troupes mises à l’honneur, suivi du défilé des troupes à pied, commandé par le Général de brigade Éric Chasboeuf, Général adjoint engagements (GAE) de la zone de défense et de sécurité de Paris et adjoint du Gouverneur militaire de Paris.
  • 11h17 : défilé des avions, commandé par le Général de division aérienne Stéphane Groën, commandant en second du Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA).
  • 11h23 : défilé monté.
  • 11h25 : animation finale sur la thématique « Les armées et l’olympisme ». La Flamme Olympique sera escortée par les écuyers du Cadre noir de Saumur jusqu’au pied de la tribune présidentielle. Le Colonel Thibault Vallette, écuyer en chef du Cadre noir et médaillé d’or au concours complet par équipes lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, en 2016 sera le porteur de la flamme olympique. Le convoi évoluera sur une musique de Nathan Stornetta, composée spécialement pour l’occasion et interprétée par la musique de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris.
    Tableaux mis en scène : reprise du Cadre noir de Saumur sur l’art équestre des écuyers. 110 choristes entonneront trois couplets et refrains de La Marseillaise dont le final coïncidera avec un passage de la Patrouille de France).
  • 11h41 : départ du Président de la République.

Ordre de passage des troupes

Régiment de marche du Tchad
Force maritime des fusiliers marins et « commando Kieffer ».
Bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville
Escadron de chasse 3/30 « Lorraine »
Escadrille française de chasse n°1
École Polytechnique
École des officiers de la Gendarmerie nationale
École spéciale militaire de Saint-Cyr
École militaire interarmes
École militaire des aspirants de Coëtquidan
École navale
École de l’air et de l’espace
École des commissaires des Armées
Écoles du Service de santé des Armées
École de gendarmerie de Tulle
École nationale des sous-officiers d’active
École de maistrance
École de formation des sous-officiers de l’armée de l’Air et de l’Espace
École militaire préparatoire technique
École des mousses
École d’enseignement technique de l’armée de l’Air et de l’Espace
1er régiment d’infanterie de la Garde Républicaine
2ème régiment d’infanterie de la Garde Républicaine
35ème régiment d’infanterie
Régiment d’infanterie de Marine Pacifique de Polynésie française
3ème régiment d’artillerie de Marine
2ème régiment du matériel
Unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile n° 7
Brigade de sapeurs-pompiers de Paris
Bâtiment ravitailleur de force Jacques Chevallier
Frégate multimission Alsace
Sous-marin nucléaire lanceur d’engins Le Triomphant
Flottille 4F
Flottille 11F
Flottille 28F
Base aérienne 125 « Sous-lieutenant Monier »
Base aérienne 181 « Lieutenant Roland Garros »
Base aérienne 367 « Capitaine François Massé »
Détachement Air 190 «Sergent Julien Allain»
Direction générale de l’Armement
Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information
Service de santé des Armées
Direction générale de la Police nationale
École nationale supérieure de la Police
École nationale de Police
École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers
17ème bataillon des sapeurs-pompiers de France
Administration pénitentiaire
Direction générale des douanes et droits indirects
Pionniers de la Légion étrangère
Musique de la Légion étrangère
1er régiment étranger de cavalerie

En raison du changement de lieu, les blindés seront absents de ce défilé cette année (leur poids étant trop important pour les pavés de l’avenue Foch où aura lieu le traditionnel défilé militaire en lien et place de l’Avenue des Champs-Elysées, bloquée en raison des installations pour les Jeux Olympiques allant jusqu’à la place de la Concorde).

Général Christophe Abad, Gouverneur militaire de Paris (@ Stéphane Lavoué)
Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner