BUSINESSPRESSETELE

Grâce à Canal+ et Havas, Vivendi renoue avec les bénéfices

412
Grâce à Canal+ et Havas, Vivendi renoue avec les bénéfices

Le géant français des médias et du divertissement, Vivendi, a enregistré une performance exceptionnelle en 2023, marquant un retour dans le vert avec des bénéfices de 405 millions d’euros. Cette impressionnante reprise fait suite à une année 2022 difficile, marquée par une perte d’un milliard d’euros. Les résultats positifs sont largement attribués aux performances solides de Canal+ et Havas, deux piliers majeurs du groupe.

Le chiffre d’affaires global de Vivendi a franchi la barre des 10 milliards d’euros, affichant une augmentation significative de +9,5%, soit +2,6% à taux de change et périmètre constants. Cette croissance est soutenue par la consolidation de Lagardère dans les comptes de Vivendi depuis décembre.

Canal+ s’impose comme un moteur clé de cette renaissance financière, enregistrant une hausse de revenus de +3,2% sur un an, dépassant les 6 milliards d’euros. Cette performance exceptionnelle est attribuée à la conquête de 900.000 nouveaux abonnés et à la réussite record de sa filiale de production de films, StudioCanal.

Dans une stratégie ambitieuse d’expansion internationale, Canal+ a récemment annoncé son intention d’acquérir la totalité du capital de MultiChoice, un géant sud-africain de la télévision. Cette offre revue à la hausse, augmentée de près de 20%, valorise MultiChoice à près de 2,7 milliards d’euros. Canal+ a aussi étendu sa participation dans Viu, un opérateur hongkongais de streaming. Enfin, le groupe audiovisuel a pris une participation stratégique dans Viaplay, souvent appelé le Netflix scandinave.

Havas : la publicité et la com, le deuxième pilier du groupe

Havas, autre fleuron de Vivendi, a également contribué de manière significative à cette reprise financière, affichant une augmentation de son chiffre d’affaires de +3,9% pour atteindre 2,9 milliards d’euros en 2023. Cependant, toutes les activités du groupe ne sont pas sur la même trajectoire positive. Les magazines de Prisma Media ont connu une baisse de 3,4%, atteignant 309 millions d’euros, tandis que les jeux vidéo de Gameloft ont enregistré une diminution de 3%, s’établissant à 311 millions d’euros. En réponse à ces résultats encourageants, Vivendi a récemment annoncé son projet de scission en quatre entités distinctes.

Articles proposés

Les Looney Tunes rejoignent les Jeux Olympiques de Paris 2024 pour Warner Bros. Discovery

Les personnages emblématiques des Looney Tunes, adorés par des millions de fans...

Le dispositif XXL de la société OBS pour capter la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques

Comme je vous le révélais le 17 juillet, Fanny Herrero, créatrice de...

Thomas Sotto compromis sur France 2 à la rentrée ? Le point sur la situation à France Télévisions

L’émission « Télématin » de France 2, leader des matinales du PAF, connaît une...

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner