A LA UNEMEDIAS

Arnaud Lagardère vend 3% du capital de Lagardère à Vivendi pour rembourser ses dettes

167
Arnaud Lagardère vend 3% du capital de Lagardère à Vivendi pour rembourser ses dettes

Arnaud Lagardère a été contraint de vendre 3% du capital de Lagardère à Vivendi. Désormais, l’homme d’affaires ne détient donc plus que 8,14% et 9,17% des droits de vote de l’empire fondé par son père, Jean-Luc Lagardère, décédé en 2003.

Croulant sous les dettes et mis en examen fin avril pour « abus de biens sociaux et abus de pouvoir », Arnaud Lagardère perd progressivement du terrain face à Vivendi, le conglomérat géré par Vincent Bolloré. Cette vente récente de 3% du capital de Lagardère à Vivendi a été réalisée au prix de 24,10 euros par action, lui rapportant 101 millions d’euros. Une transaction qui a été déclarée à l’Autorité des marchés financiers (AMF), rapporte Le Figaro. À l’automne 2023, Lagardère avait déjà cédé le contrôle du groupe au magnat breton des médias. Arnaud Lagardère avait pourtant déclaré le 14 février 2022 sous serment au Sénat: « je n’apporterai pas mes titres à l’OPA de Vivendi« , rappelle un journaliste du média L’Informé. Avant de répéter le 22 avril de la même année lors d’une assemblée générale du groupe, « Je resterai actionnaire à 11% et j’irai à 15% si je peux« .

Force est de constater que ses ennuis judiciaires et son train de vie, supérieur à ses moyens (comme il l’a confessé récemment aux juges après sa mise en examen fin avril), l’ont contraint à se dédire pour rembourser un crédit accordé à Lagardère Capital par le Crédit Agricole. Cette vente permet à Vivendi de se renforcer davantage dans les médias et montre l’ampleur des ennuis financiers et judiciaires auxquels doit faire face Arnaud Lagardère.

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner