BUSINESSTECH

Après l’arrivée de Borloo à la tête de Huawei France, un flagship bientôt à Paris

291

Alors qu’il avait quitté son fauteuil d’administrateur de Huawei France en 2018, l’ancien ministre de l’environnement de Nicolas Sarkozy, Jean-Louis Borloo, est devenu président du conseil d’administration de la filiale française de Huawei le 28 juin 2019. Si le géant chinois, Huawei est blacklisté aux Etats-Unis et dans certains autres pays, il ne baisse pas les bras pour autant quand il s’agit de défendre la filiale mobile du groupe. Un Flagship (une sorte de luxueux magasin vitrine de la marque) dédié à ses produits mobiles ouvre à Madrid et compte bien en ouvrir un autre avant la fin de l’année à Paris dans le très chic quartier de l’Opéra (9ème arrondissement).

C’est au 9, boulevard des Capucines que le géant chinois possède déjà un centre de services ouvert il y a deux ans. Le flagship store pourrait être installé aussi dans les étages, pour y exposer et vendre tous les produits de la gamme Huawei. Les plans conçus en interne évoquent des matériaux nobles comme à Madrid. « Du marbre, du verre et du chêne (seront utilisés pour) une esthétique pleinement française, voire parisienne » confie le groupe. En Europe, Huawei possède déjà de célèbre flagships à Milan (Italie), Varsovie (Pologne) et désormais Madrid (Espagne) avant d’ouvrir son quatrième établissement à Paris. Découvrez le Flagship Store de Madrid :

Articles proposés

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner