Instagram : les faux influenceurs font perde 1 milliard aux marques

Instagram : les faux influenceurs font perde 1 milliard aux marques
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Entre les influenceurs de mode, les youtubeurs et les anciens candidats de télé-réalités, Instagram (en France) est devenu une mine d’or pour les placements de produits. Seule ombre au tableau : 1 compte d’influenceur sur 4 est un faux ! Résultat : une perte sèche mondiale d’un milliard de dollars pour les marques à travers de fausses publicités publiées sur Instagram. Instagram a d’ores et déjà lancé sa contre-attaque avec une phase test dans plusieurs pays dans lesquels le nombre de likes d’un post est caché au public.

Une étude menée par une entreprise de cybersécutrité, publiée dans Business of Fashion, révèle que des centaines de marques auraient essuyé une perte de 1,3 milliard de dollars en 2019 à cause de faux influenceurs ou de personnes se voulant être influenceur et achetant des followers (une pratique interdite qu’Instagram tente de punir).

L’étude révèle que sur 10.000 profils passés au crible, 25% des abonnés sont de faux profils. Une étude menée par InfluencerDB révèld que les « nano-influenceurs », ceux qui possèdent entre 1.000 et 5.000 abonnés, possèdent le taux d’engagement le plus élevé, 8,8%, contre seulement 3,6% pour les comptes avec au moins 10.000 abonnés.  50% des posts sponsorisés payés par les marques ont un taux d’engagement biaisé.

Roberto Cavazos, à l’orgine de cette étude, a interrogé près de 800 marques. C’est comme cela qu’il a découvert que 2/3 d’entre elles avaient déjà collaboré par le passé avec des influenceurs frauduleux qui procédaient à des achats de likes, des faux commentaires ou des achats de followers. Cette mauvaise publicité et la politique du like caché pourrait sonner la fin de l’ère des influenceurs sur Instagram… 

Guillaume Ruchon, célèbre Youtubeur et influenceur français a dédié une vidéo à ce sujet :

VOUS AIMEREZ AUSSI :

A LA TELE CE SOIR