La soeur de Jack Nicholson est en réalité… sa mère !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
La soeur de Jack Nicholson est en réalité… sa mère !

Arte diffusait ce dimanche 21 juillet le documentaire Nicholson, au-delà du mythe. A travers des images d’archive et des interviews, ce programme a retracé le parcours de l’acteur américain qui nous a tous fait frissonner dans Shining de Stanley Kubrick. Ce documentaire parle notamment du secret de famille le plus incroyable d’Hollywood : sa grande soeur, June, est en réalité sa mère ! C’est ce que Jack Nicholson a appris alors qu’il avait déjà 37 ans. Avant, le comédien a grandi avec ses grands-parents, qu’il prenait pour ses parents biologiques. Un coiffeur, John Joseph Nicholson et une femme qu’il prenait pour sa mère, Ethel May, une esthéticienne du New-Jersey.

Il lui aura fallu attendre qu’un magazine américain, le Time Magazine, révèle le lourd secret de la famille Nicholson. Dans un article du célèbre tabloïd de 1974, en pleine promotion du film Chinatown, le Time révélait que celle qu’il prenait jusque là pour sa soeur, June, était en réalité sa mère. Enceinte à seulement 17 ans et sans mari, elle n’était alors qu’une artiste de scène. Les parents de June on décidé d’élever le petit Jack, comme si c’était leur propre fils.

Alors âgé de 37 ans à la sortie de Chinatown, Jack Nicholson apprend la terrible vérité. Sa mère, qu’il prenait pour sa soeur, était déjà décédée tout comme sa véritable grand-mère, Ethel, qu’il pensait jusque là être sa mère. Dans une interview donnée au magazine Rollingstone en 1984, l’acteur avouait ne jamais leur en avoir voulu, et d’ajouter : « Ça ne lui a fait aucun bien de ne rien me dire, mais elle ne pouvait pas parce qu’on ne sait pas comment j’aurais réagi quand j’étais jeune« . Jack Nicholson ajoutait alors : « Mon seul sentiment est celui de la gratitude, littéralement, pour ma vie. Si elles avaient eu moins de caractère, je n’aurais jamais vu le jour. Ces femmes m’ont fait le cadeau de la vie. (…) Elles m’ont bien élevé, ces femmes. »

Lire aussi : Teaser de « Untouchable », le documentaire sur Weinstein