Harcèlement : le streamer Sardoche se confie et parle de Webedia et d’argent

Harcèlement : le streamer Sardoche se confie et parle de Webedia et d'argent
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Le timing aurait était parfait… mais le Conseil Constitutionnel a censuré le 18 juin 2020 le projet de loi Avia contre le harcèlement en ligne. La veille, le mercredi 17 juin, Sardoche (un streamer Twitch dont le retour sur le jeu League of Legends a été accompagné d’un « drama » sur internet) parlait de harcèlement, de Webedia et d’argent .

Devant plus de 15.000 viweurs, Sardoche revenait sur le harcèlement dont il a été victime, en ligne et à son domicile (Swating, livraisons intempestives de pizzas envoyées par des haters à son domicile, insultes et menaces sur Twitter et des forums internet). Le streamer de 26 ans a décidé de porter plainte suite à ces agissements intolérables. Il a profité de sa popularité et de son influence pour revenir sur les risques du cyber-harcèlement et a exposé sa vision de la gestion de ces attaques de la part de Webedia, le groupe de médias propriétaire du site Jeuxvideo.com dont le forum « 18/25 » a hébergé pendant longtemps un topic (désormais fermé à la demande du streamer) sur lequel les internautes ne cessaient de railler le joueur de League of Legends. Menaces et moqueries sur plusieurs centaines de pages.

Le streamer en a profité pour dire ce qu’il pensait de Webedia et son rapport à l’argent… tout en y exposant sa propre vision de l’argent et du « capitalisme ». Il a ensuite parlé de ses revenus engrangés grâce à ses streams sur Twitch et ses partenariats. (voir l’épisode 1 de WeZap ci-dessous). Dans l’émission Popcorn du 16 juin 2020, l’animateur et streamer Domingo rappelait que Sardoche était l’un des streamers qui avait cumulé le plus d’heures de stream par jour ces derniers mois en France. Presque plus de 7 heures par jour à jouer et diffuser du contenu en direct.

Sardoche, de son vrai nom Andréas Honnet, a donc parlé à sa communauté de ce qu’il ressentait après ces longs mois durant lesquels au lieu d’être reconnu pour sa qualité de stream (presque 30.000 vieweurs quotidiens en moyenne) a dû faire face à une violente vague de haine. Car Sardoche divise autant qu’il fédère. Nombreux sont les vieweurs qui l’aiment et ceux qui se moquent de ses énervements ou de son égo. Il faut reconnaître que, parfois, Sardoche n’hésite pas à provoquer pour faire le buzz, en insultant quelques membres de sa communauté ou en ayant double discours. Comme dans le WeZap ci-dessous où d’un côté il se plaint du « capitalisme » et de « cette obsession pour l’argent »… avant de parler d’un de ses partenariat qui financerait un quart d’un de ses projets personnels… Cela fait partie du personnage ! Mais le plus surprenant est que Sardoche participe à l’émission « Popcorn », co-produite par Webedia, le groupe que le streamer semble ne pas porter dans son coeur.

Voici le premier épisode de WeZap

VOUS AIMEREZ AUSSI :

A LA TELE CE SOIR