Le parquet de Paris demande que Jean-Marc Morandini soit jugé pour corruption de mineurs

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Le parquet de Paris demande que Jean-Marc Morandini soit jugé pour corruption de mineurs

Jean-Marc Morandini avait été mis en examen en 2016 après le dépôt de plainte de deux adolescents, mineurs à l’époque des faits évoqués (entre 2009 et 2013), pour « corruption de mineur ». Quatre ans plus tard, le parquet de Paris requiert désormais un procès en correctionnelle pour des faits de « corruption de mineur » et « corruption de mineur par personne mise en contact avec la victime par un réseau de communications électroniques » à l’encontre de l’animateur de NRJ 12 et CNews Jean-Marc Morandini, comme le rapporte le site du Parisien, selon des sources judiciaires. Des faits que l’intéressé conteste depuis le début de l’affaire.

L’animateur aurait fait des propositions sexuelles lors d’échanges de SMS avec l’un des deux plaignant en 2013. Le second adolescent (qui, entre temps, a retiré sa plainte), avait été contacté par une agence de casting pour la fiction que Morandini a produite, intitulée « Les Faucons ». Il aurait été invité à se rendre au domicile de Jean-Marc Morandini qui lui aurait demandé de se déshabiller et se masturber pour les besoins du casting de la série.

Maître Corinne Dreyfus-Schmidt, avocate de Jean-Marc Morandini, a déclaré à l’AFP qu’elle et son client sont « assez étonnés par le mode opératoire. (…) C’est un réquisitoire précipité, il reste encore pas mal de zones d’ombre » précise l’avocat, ajoutant que le réquisitoire a été rendu alors que la défense avait déposé des demandes d’actes. Les investigations ont repris et l’affaire est désormais confiée à un juge d’instruction de Paris alors que la plainte avait été classée sans suite début 2017. Jean-Marc Morandini risque désormais de se retrouver face à un juge.