League of Legends : le retour de Sardoche scruté par ses fans et ses haters

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
sardoche-Twitch

Le jeune streamer de 26 ans, Andréas Honnet, alias Sardoche, a fait un retour remarqué sur son jeu de prédilection League of Legends (Riot Games) après 6 mois de ban (interdiction de jouer en stream). Dès les premières minutes de son stream sur la plateforme Twitch, le jeune streamer a réuni près de 150.000 spectateurs. Il faut dire que son retour sur ce jeu mythique – adulé par les gamers – avait fait l’objet d’une médiatisation sans précédent pour un joueur solo : tweets, annonces sur des chaînes Twitch (notamment celle de Domingo, gamer et ancien animateur dominical de NRJ, dans son émission Popcorn sur Twitch).

Le jeune streamer originaire du Val d’Oise qui va bientôt souffler ses 27 bougies énerve autant qu’il fédère sur ses streams et sur les réseaux sociaux. Il s’est retrouvé en tendances sur Twitter dans la journée de son retour sur LOL le 27 mai à 17h. Mais il ne fait pas l’unanimité. Souvent tourné en ridicule sur les réseaux sociaux à cause de ses coups de sang, ses mouvements d’humeur et ses propos jugés extrêmes, Andréas a souvent du mal à contenir sa rage sur ses streams, laissant parfois penser qu’il pouvait se faire du mal. Son comportement ayant été jugé comme auto-destructeur par l’éditeur de LOL, Riot Games lui a infligé un ban ID de 6 mois. Le streamer s’est rendu dans les bureaux français de Riots Games.

Autant adulé que détesté

Le streameur a beau avoir fédéré près de 150.000 personnes sur son live du 27 mai, il est autant adulé par ses fans que détesté par ses haters. Au point d’avoir des pages entières dédiées sur le forum JVC, avouait-il dans Popcorn. Ses coups de gueules, ses insultes envers sa communauté et ses mouvements d’humeurs se retrouvent tous les jours sur les réseaux sociaux, notamment Twitter où il est très actif, par le biais de clips vidéos Twitch, dans des best-of sur YouTube ou des tweets. Si son retour a réuni autant de monde c’est surtout pour voir si le streamer va à nouveau se laisser hanter par ses vieux démons. Conscient de cette « hype », il avouait lui-même dans Popcorn sur Twitch le 26 mai, qu’il était conscient qu’il était attendu au tournant. Il voyait juste puisque le compte Twitter de best-of Twitch « Twitch out of context » ne s’est pas gêné pour relever le retour des coups de colères du streamer comme celui du 2ème jour de reprise des streams sur League of Legend diffusé sur Twitter

Celui qui se définit comme un combatant de l’hypocrisie attire autant les fans que les haters. Sa fragilité et sa susceptibilité sont scrutées et chaque semaine de nouveaux haters ne manquent pas de relayer les coups de gueule ou quelques insultes envers sa communauté, envers d’autres streamers ou des artistes comme contre PNL, largement commenté sur internet. Il est jugé mythomane par de nombreux haters, sans doute jaloux de sa réussite incontestable (record d’audience pour un retour sur Twitch sur un jeu, partenariats avec des marques prestigieuses comme One+ ou encore le célèbre jeu Raid Shadow Legend qui lui aurait rapporté (selon l’intéressé) presque 100.000 euros – propos révélés sur son live du 29 mai 2020 après en avoir été averti par SMS).

C’est malheureusement une vieille habitude typiquement française de détester ceux qui réussissent. A presque 27 ans, Andréas vit de sa passion pour les jeux-vidéo et a dépassé les 15.000 abonnés payants à sa chaîne Twitch. Certes, on est loin de la réussite de Squeezie, mais il fait partie de ces jeunes influenceurs qui fédèrent autant qu’ils divisent et exaspèrent que ce soit dans leur propos ou leur attitude. Comme dans l’émission Popcorn du 26 mai dernier lorsqu’il a interrompu le youtubeur Mastu pour parler de ses revenus alors que Mastu se confiait sur la difficulté de concilier vie privée / vie publique en tant qu’influenceur :

Il ne reste qu’à espérer qu’il aura retenu la leçon après la décision de Riot Games et ne sera pas à nouveau banni du jeu… ce que ces détracteurs espèrent et guettent… La chaîne Twitch de Sardoche

Mise à jour du 7 juin 2020 à 19:00 : sur les réseaux sociaux, Sardoche a annoncé avoir déposé des plaintes contre X pour le harcèlement qu’il subit sur les réseaux sociaux et des forums en plus du Swatting (fait de faire venir à tort les policiers chez un streamer qui représenterait un danger pour lui ou autrui) et des envois de livreurs à son domicile. Wecastmedia tient à apporter son soutien à Andréas !