Nice-Matin victime de propos haineux sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
nice-matin-propos-haineux

La rédaction de Nice Matin a publié un article ce mercredi 30 juillet car elle est « écoeurée » par les commentaires et propos haineux, racistes et homophobes laissés sur beaucoup de leurs publications. Le journal qui est en ce moment en train d’être racheté par Xavier Niel, publie régulièrement en ligne et en édition papier chaque semaine les « mariages du week-end » que la rédaction partage sur les réseaux sociaux et qui est censé partager avec ses lecteurs les moments de bonheur des heureux mariés et créer « ce lien au sein de la communauté azuréenne » pour citer le journal. La rédaction de Nice-Matin ne peut pas tolérer des propos haineux de la sorte.

« Sur dix photos d’époux fraîchement mariés, deux concernaient des couples homosexuels. Il n’en fallait, semble-t-il pas plus, pour que se déverse encore une autre forme de haine, l’homophobie, dans laquelle, notre rédaction, pour qui le respect de chaque être humain est une valeur fondamentale, ne se reconnaît pas davantage » révèle avec dégoût le journal !

Nice Matin a donc décidé de publier les commentaires qu’ils reçoivent et parmi eux les plus violents sans prendre volontairement la peine de censurer le nom des auteurs afin de les confronter à la terrible vérité : être responsable de ses actes et provoquer un sentiment de honte chez eux ! Le journal azuréen ajoute : « Nice-Matin s’attriste, six ans après l’entrée en vigueur de la loi sur le Mariage pour tous, d’avoir à encore dénoncer cette homophobie archaïque ».

Le journal a tenu à remercier l’humanité dont ont fait preuve certains internautes qui s’insurgeaient face à de tels commentaires alors que la société et les moeurs évoluent. Nice-Matin en a profité pour faire un petit rappel à la loi : l’injure à caractère haineux est punie de 12.000 euros d’amende.