Un des co-fondateurs de Facebook veut démanteler le réseau social

Facebook : la justice européenne encadre l’usage du like sur Internet
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Chris Hughes, un des co-fondateurs de Facebook souhaite démanteler le réseau social le plus puissant au monde. Malgré l’amende de 5 milliards infligé au groupe pour violation de la vie privée, il demande que de nombreux pays l’aident dans son entreprise de démolition de Facebook : « S’il vous plaît, démantelez le groupe Facebook dès maintenant » , déclare-t-il avant d’ajouter que le réseau social est devenu « un monstre technologique« . 

Après avoir rencontré des membres du Congrès américain et même des membres de la FTC (Federal Trade Commission), à l’origine de l’amende record de Facebook, ce co-fondateur de Facebook a présenté des faits et des rapports retranscrits par le Washington Post et le New York Times.

« Je suis déçu que moi-même et les premiers membres de l’équipe Facebook n’ayons pas réfléchi à la façon dont l’algorithme du fil d’actualité pouvait changer notre culture, influencer les élections et légitimer des dirigeants extrémistes. Aujourd’hui j’ai peur que Mark s’entoure d’une équipe qui renforce ses convictions au lieu de les remettre en question. » déclarait-il.

Un démantèlement de Facebook est-il plausible ? Le dernier démantèlement d’une société américaine pour des raisons antitrust a eu lieu dans les années 80. Dès les premières années de la présidence de Ronald Reagan, la société AT&T s’est divisée en deux entité : AT&T et Baby Bells (télécom) en 1984. Fort est de constaté que 35 ans après, toutes les sociétés du groupe se sont largement regroupées, Baby Bells étant associée à des géants comme Ericsson ou Vencore.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

A LA TELE CE SOIR