Ces banques qui, elles aussi, ont installé des dispositifs « anti-SDF »

Ces banques qui, elles aussi, ont installé des dispositifs “anti-SDF”
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Bien avant le scandale de la banque parisien Caisse d’Epargne du 14ème arrondissement de Paris, d’autres banques ou établissements avaient, eux aussi, utilisé des dispositifs « anti-SDF ». Face à la colère et à l’indignation des internautes sur les réseaux sociaux le 26 juillet 2019, la Caisse d’Epargne a retiré de son agence du 14ème le dispositif anti-SDF tout récemment installé. En quelques heures, les images avaient déjà fait le tour des réseaux sociaux.

En février 2019, la BNP avait déjà décidé de retirer son installation « anti-sans domicile fixe ». La décision avait été prise juste après la remise des « Pics d’Or », prix décernés par la Fondation Abbé Pierre dénonçant les pires dispositifs anti-SDF. La banque située dans le 2ème arrondissement de Paris avait installé ce dispositif à l’extérieur de son agence avant de le retirer. Interrogé par Novethic, un porte-parole de la BNP avait alors déclaré : « Nous avons décidé de retirer les pics ce week-end suite à la cérémonie des Pics d’Or. Cela nous a fait un choc. »

La Banque Populaire de Toulouse aussi avait été épinglée par la Fondation pour y avoir installé des barres de fer le long de ses vitrines afin de chasser les sans-abris. Tout comme une agence d’intérim 3 bis rue Meyerbeer dans le 9ème arrondissement de Paris qui avait mis les mêmes barres que celles de la Caisse d’Epargne du 14ème arrondissement parisien. 

Banque Populaire de Toulouse

VOUS AIMEREZ AUSSI :