Pourquoi la vidéo des premiers pas sur la Lune n’est pas fake ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Pourquoi la vidéo des premiers pas sur la Lune n’est pas fake ?

Dans la nuit du 20 au 21 juillet 2019, cela fera 50 ans que l’homme aura posé le pied sur la Lune. La mission Apollo 11 emmenant notamment Neil Armstrong, le premier à avoir marché dessus (du pied gauche), a été filmée et vue par 500 millions de personnes à travers le monde en 1969. Pourtant, 9% de Français pensent que ces images vidéo sont fausses et qu’il s’agit d’un complot. Nous allons vous démontrer que ces images des premiers pas sur la Lune ne peuvent pas être fake ! 

Pourquoi la vidéo ne peut pas avoir été tournée en studios ? 

Dans un premier temps, si, comme certains le laissent entendre, les plus célèbres images des premiers pas sur la Lune avait été tournées en studios, nous n’aurions tout simplement pas pu les diffuser ! Pour la simple et bonne raison que le film a été tourné avec une caméra spéciale dont la pellicule tourne à 10 images par secondes. Or, en studios, le standard d’une bande vidéo est de 30 images par secondes ! Si on avait voulu effectuer un effet de ralenti sur les images captées avec la caméra de la mission Apollo 11 pour donner l’impression d’apesanteur, les images auraient été saccadées, comme une sorte de suites de diapositives, au lieu d’avoir cet effet de légèreté. Tout ceci avec une bande vidéo de 10 images par seconde en vitesse normale.

Pourquoi le drapeau américain bouge-t-il ? 

Il n’y a aucun vent sur la Lune, c’est un fait scientifique ! Alors pourquoi le drapeau planté par Neil Armstrong et Buzz Aldrin bouge-t-il ? Tout simplement à cause du mouvement de pivot qu’ils lui ont donné en le plantant puis en le tenant. C’est ce qui lui donne cet effet plissé ou ondulé. Il y a une dernière preuve irréfutable de la présence des spationautes sur la Lune le 21 juillet 1969 : la NASA a envoyé la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) dans l’espace en 2009 pour étudier la Lune et en 2012, le LRO a pu prendre en photo les traces de la mission Apollo 11.

Lire aussi : L’armée américaine pourrait intervenir si les internautes se réunissaient à la Zone 51