Une information issue d’une connaissance inspire deux fois plus confiance que celle provenant d’un média selon Ipsos

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Une information issue d’une connaissance inspire deux fois plus confiance que celle provenant d’un média selon Ipsos
Une étude menée par Ipsos Global Advisor révèle qu’en 2019, seuls 37% des Français ont confiance dans l’information issue de la télévision et la radio. Près d’un Français sur trois seulement fait confiance aux médias traditionnels. Ipsos a mené la même étude dans 27 autres pays obtenant le chiffre de 49%, soit prêt de la moitié. Les Français sont davantage craintifs quant aux informations transmises par les sites d’information : 30% en France contre 45% pour le reste du monde.
Cependant, 64% des Français ont confiance dans la véracité d’une information lorsqu’elle provient d’une personne qu’elle connait; soit près de 2 Français sur 3 !  
Ipsos révèle surtout que plus d’un Français sur 2 est persuadé qu’il y a beaucoup d’informations erronées dans les médias traditionnels (télévision, radio, journaux, magazines). Pour les sites d’information le taux de méfiance monte jusqu’à 63%.
Voici le tableau de l’étude d’Ipsos. Pour voir l’étude, cliquez ici
Comment croire une information à l’ère des réseaux sociaux ? 
Cette étude révèle une certaine méfiance vis-à-vis des médias traditionnels. Mais si près de 2 Français sur 3 croient davantage une information provenant d’une connaissance, celle-ci a forcément obtenu cette même information d’un média traditionnel. Cela prouve que nos connaissances nous rassurent, parce que nous avons confiance en elles. Cependant, elles peuvent, elles aussi, relayer des informations erronées.
C’est le même mécanisme pour les réseaux sociaux, les internautes jugeant pour la plupart irréfutable une information diffusée en ligne face à la politique du nombre. Difficile de se convaincre qu’une information relayée par un grand nombre de personnes peut être fausse. Une fausse information relayée cent fois n’en fera pas une vérité. C’est pourquoi il est important de nos jours de se renseigner auprès de plusieurs sources ou médias. Tout comme sont « censés » le faire les journalistes : une information doit être identique auprès de deux sources différentes minimum.