Les concurrents de Netflix préparent leur arrivée

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
This illustration picture shows the US Online Streaming giant Netflix logo displayed on a tablet in Paris on February 18, 2019. (Photo by Lionel BONAVENTURE / AFP)

Netflix, AmazonPrime et Hulu ne seront bientôt plus les seuls à proposer un service de créations originales et un catalogue en VOD (Video on demand). Dans les mois à venir, plusieurs acteurs vont s’inviter sur ce marché qui ne cesse de séduire toutes les générations. Des géants lanceront bientôt leur propre service : Warner, Disney et Apple vont devoir se partager le gâteau. En France, Salto s’apprête à voir le jour.

Disney lance Disney +

En novembre 2019, Disney va lancer son offre « Disney + » avec « un prix très bas par rapport à ces concurrents » annonce le géant américain qui, outre les franchises Star Wars & Marvel ainsi que les studios Pixar, a racheté l’empire Fox. Une aubaine pour Disney quand Netflix parle d’augmenter ses tarifs à la rentrée. Annoncée pour le moment aux USA à 6,99 $ par mois ou 70 $ par an, le service est garanti sans pub. Le groupe Disney table sur une centaine de millions d’abonnés d’ici 2024. Le mastodonte du cinéma possède un catalogue richissime avec plus d’une centaine de films et de séries.

Warner entre dans la danse

WarnerMedia ne compte pas rester spectateur de ce développement et entend bien rentrer sur le marché de la VOD en fanfare ! Mais à quel prix ? Car l’offre et le catalogue de Disney (disponible aux Etats-Unis dès cet hiver) sont ultra concurrentiels. L’opérateur de télécommunications américain AT&T, nouveau propriétaire de la Warner Company (Warner Bros) ne compte pas entrer sur le marché avant mars 2020 et à un prix aux alentours des 17 $ mensuel… MAIS l’abonnement comprendra de nombreux services comme les productions de HBO (Game of Thrones, Band of Brothers) mais aussi Cinemax (la chaîne payante de l’opérateur) tout le catalogue de films et séries de la Warner dont FriendsDe son côté Apple n’a pas encore révélé le prix envisagé pour son futur service prévu pour l’automne. De grandes inconnues subsistent aussi sur la richesse de son contenu. Premier cablo-opérateur américain, propriétaire du réseau NBC et des studios Universal, Comcast compte offrir sa propre formule de streaming en 2020. Il n’a pas encore divulgué à quel prix. Pour le moment il n’est pas encore question d’une intégration de l’abonnement mobile dans cette offre, mais celle-ci pourrait voir le jour plus tard, ce qui serait une bonne chose avec un service deux fois plus cher que celui proposé par Disney.

Apple se lance dans la création originale avec « AppleTV+ »

Ne bénéficiant pas de l’appui de grands studios ni d’un catalogue de films et de séries, la firme de Cupertino n’avait d’autres choix que de produire ses propres contenus. Quelques uns ont été présentés en mars 2019 lors d’une conférence d’Apple. Notamment une série réalisée par M.Night. Shyamalan (Glass, Incassable, Sixième Sens). Quelques jours après sa conférence de juin à la WDC de San Jose, la firme à la pomme annonçait qu’elle se lançait dans la production de 6 films avec des budgets allant de 5 à 30 millions de dollars. Apple a signé en novembre 2018 un contrat de partenariat avec un studio californien pour la création de contenus. Si Apple semble être l’outsider de cette compétition, il n’en reste pas moins que les productions originales financées sont prometteuses ! Lors de la WWDC (la conférence de développeurs) de juin dernier, Apple a présenté les premières images de sa série sur la mission Apollo 11 qui retrace l’aventure des premiers cosmonautes à avoir posé le pied sur la lune le 21 juillet 1969.

La France se prépare avec les moyens du bord pour contrer Netflix

En France, seuls deux acteurs proposent des offres similaires à Netflix : Canal+ avec myCanal et Canal+ Séries et OCS (propriété d’Orange et Canal +). Mais l’association du Groupe TF1, du Groupe M6 et de France.tv pourrait changer la donne. Le but : créer un service de SVOD 100% original. TF1 commence à en dire un peu plus sur SALTO : « une offre d’une variété sans égal : information (JT, magazines, événements spéciaux), sports, divertissements, fictions françaises, série US, documentaires et cinéma ». Ce service proposera les contenus des chaines ainsi que des programmes originaux mais sera aussi ouvert aux éditeurs indépendants et proposera un accès en avant-première à ses créations. Les premiers prix de l’offre destinée à concurrencer Netflix en France commenceront à 7€ alors que Netflix tend à augmenter ses tarifs comme nous le disions au début de l’article. France.tv mettra à disposition son catalogue de 15 000 titres selon Le Figaro. Quant à TF1 et M6, leurs partenariats avec les majors américaines incluraient la diffusion de séries étrangères même si des productions originales françaises seront privilégiées. Aucun date de sortie du service n’a pour le moment été avancée.